Le miracle ne fait rien. Tout ce qu’il fait, c’est défaire.

Bonjour Bernard,
Comment expliquer le plus simplement possible ce texte :

« Le miracle ne fait rien. Tout ce qu’il fait, c’est défaire. Ainsi il annule ce qui interfère avec ce qui a été fait. Il n’ajoute pas, mais simplement enlève. Et ce qu’il enlève a disparu depuis longtemps, mais est gardé en mémoire et paraît avoir des effets immédiats. Ce monde est terminé depuis longtemps. Les pensées qui l’ont fait ne sont plus dans l’esprit qui les a pensées et les a aimées un court moment. Le miracle ne fait que montrer que le passé a disparu, et ce qui a véritablement disparu n’a pas d’effets. Le souvenir d’une cause ne peut produire que des illusions de sa présence, et non des effets.» (T-28.I.1:1-9)

Merci.

Bonjour Céline,

Cet extrait était souvent cité par Kenneth pour sa richesse. Je vais essayer de expliquer pourquoi.

« Le miracle ne fait rien. Tout ce qu’il fait, c’est défaire. Ainsi il annule ce qui interfère avec ce qui a été fait. Il n’ajoute pas, mais simplement enlève. »

Toute la philosophie de guérison du Cours est basée sur l’idée que notre maladie est un faux problème, un problème que nous avons auto-crée en imaginant une séparation d’avec notre Réalité. Ainsi, la Réalité est toujours parfaite et intacte, notre seul et unique problème est que nous ne La reconnaissons plus. Donc, la méthode de guérison du Cours est d’enlever ce qui nous empêche de voir ce qui est déjà là, présent devant nous. Donc le miracle n’a pas besoin de faire quelque chose dans le sens classique de « faire » ou de provoquer un changement. Nous pensons avoir changé quelque chose, et maintenant le miracle est là pour nous aider à prendre conscience que nous n’avons rien changé, et donc aucun changement supplémentaire n’est nécessaire, juste une reconnaissance. Il enlève le faux, pour laisser apparaître le vrai.

« Il [le miracle] n’ajoute pas, mais simplement enlève. Et ce qu’il enlève a disparu depuis longtemps, mais est gardé en mémoire et paraît avoir des effets immédiats. Ce monde est terminé depuis longtemps. Les pensées qui l’ont fait ne sont plus dans l’esprit qui les a pensées et les a aimées un court moment. »

Ce passage, qui peut sembler très étrange, reflète un autre aspect de cette même problématique. Puisque rien n’est arrivé à la Réalité, ce monde n’est pas réel, et ne l’a jamais été. Il a semblé exister, un court instant, puis est disparu aussitôt. C’est tout à fait comme un rêve nocturne, fugitif, qui dure une demi-seconde, puis est parti, mais dont nous nous souvenons très longtemps après, ne pensant qu’à ça d’une façon obsessive. Kenneth parlait des anciens téléviseurs noir et blanc qui, à l’instant de les éteindre, garder à l’écran l’image pendant deux secondes avant de disparaître. Il disait que ce monde est comme cette image qui semble être toujours là, même si la télé est éteinte. Il parlait aussi de ce monde comme un DVD. Les acteurs et producteurs qui ont filmé le film ne sont plus ici, ils sont partis ailleurs, sont peut-être même morts aujourd’hui. Mais à l’instant de regarder le film, nous le regardons comme si tout était d’actualité. Rien n’est là, mais nous pouvons avons une expérience comme si c’était toujours d’actualité.

Ce monde est une série d’images dont la source n’existe plus. Cette idée peut sembler inaccessible, mais ce n’est pas difficile de l’expliquer à travers de notre expérience de la vie ordinaire. Nous avons tous des événements du passé qui nous hantent, qui resurgissent de temps à autre, en nous provoquons parfois des émotions très fortes même, comme la colère ou la tristesse. Ces scènes n’existent plus, les personnes qui étaient avec nous sont parfois mortes, mais nous vivons ces expériences avec nos émotions comme si elles étaient présentes maintenant.

« Le miracle ne fait que montrer que le passé a disparu, et ce qui a véritablement disparu n’a pas d’effets. Le souvenir d’une cause ne peut produire que des illusions de sa présence, et non des effets. »

Si, en se souvenant d’un événement passé, nous avons une expérience de tristesse, et soudain nous nous rendons compte à quel point l’Amour est toujours parfaitement présent avec nous à cet instant, alors c’est comme si cet événement du passé est effacé. C’est ça, le miracle, un instant de se souvenir que le passé n’a plus aucune importance parce que le présent contient absolument tout ce qu’il nous faut (« Le plus saint de tous les points de la terre est là où une haine ancienne est devenue un amour présent. » T-26.IX.6:1). Il n’y a donc plus d’effets du passé, plus de tristesse ni de colère. Si mon père est parti de la maison quand j’étais petit, et j’ai pensé très fort à ce moment là que l’amour m’avait quitté et j’ai été abandonné (le « souvenir d’une cause »), je peux prétendre aujourd’hui que l’amour est absent à cause de ce qui s’est passé quand j’étais petit, mais seulement dans une illusion. En réalité, l’Amour est toujours parfaitement présent. Donc, l’effet de ce souvenir n’est pas réel, mais une construction que je maintiens par une acte de volonté, parce que je veux maintenir que l’Amour n’est pas présent, et que c’est la faute à mon père. Mais c’est une illusion, et non pas un effet réel.

2 réflexions sur “Le miracle ne fait rien. Tout ce qu’il fait, c’est défaire.

  1. *Merci pour les précieux éclairages que vous nous témoignez par ces lettres.* *Je suis étonnée de constater l’intervalle différents entre les lettres du * *26 janvier, 19 février et 24 mars 2017. D’habitude l’intervalle est de* *7 jours. Serait-ce une « anomalie » ou « oubli » par rapport à mon adresse* *mail ? j’aimerais en être sûre afin de ne pas avoir raté une ou deux lettres.* *MERCI de votre réponse.* *Bien fraternellement.* *Marie-Josée*

    • Bonjour Marie-Josée, Il n’y a pas de problème avec votre adresse. Je n’ai pas eu le temps récemment pour ajouter des nouvelles informations sur cette page. Je devrais pouvoir reprendre le fil des articles très prochainement. Merci pour votre intérêt! Bernard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s