8) La pratique d’Un cours en miracles

Partage des séances d’accompagnement*

En tant que voie de développement spirituel, « Un cours en miracles » offre un grand nombre de concepts et de pratiques. Les étudiants de cette philosophie spirituelle ont parfois du mal à mettre en application toutes les idées qu’ils étudient. Bernard reçoit de temps en temps une demande d’aide de la part de ces personnes qui souhaitent être accompagnées lors d’un entretien individuel.

Sur cette page, vous trouverez les enregistrements d’un certain nombre de ces séances, rendus disponibles grâce à l’accord généreux des personnes concernées. Les conversations que vous écouterez cherchent à expliquer, de la façon la plus claire et la plus simple, comment les principes et la psychologie du Cours (voir note plus bas) s’appliquent dans la vie ordinaire, et dans le contexte des situations spécifiques des interlocuteurs.

Le but du Cours est de trouver l’universalité de notre expérience humaine, une expérience qui ressemble à celle de toute autre personne. Ceci est la voie du Cours pour retrouver l’unité cachée derrière les apparences d’expériences et de réalités personnelles qui semblent différentes. Selon le Cours, nous connaissons tous les même problèmes, car à la base, un seul et unique problème nous préoccupe: celui de notre séparation d’avec notre véritable Identité. Toute séance d’accompagnement contient, de ce fait, la possibilité d’apporter une lumière sur les problèmes d’autres personnes.

Nous espérons qu’en écoutant ces enregistrements, vous y trouverez des points communs avec vos propres questions, et ainsi plus de clarté et de facilité à marcher sur ce chemin.

* Ces séances ne sont pas de la thérapie mais une exploration des questions de l’interlocuteur, avec les réponses spontanées de Bernard, qui reflètent ses connaissances du Cours et de l’enseignement de Kenneth Wapnick, et ses propres expériences en pratiquant le Cours dans sa vie. Il n’est bien sûr aucunement question lors de ces entretiens de prétendre détenir une vérité absolue ni de prescrire une méthode de bien-être devant être suivie à la lettre. Ces enregistrements sont le fruit d’un échange ouvert entre deux personnes, dans le but d’explorer différentes façons de percevoir les situations et les expériences des interlocuteurs. Ces enregistrements sont offerts dans le but de stimuler la réflexion personnelle de l’auditeur et d’approfondir ses connaissances concernant la pratique de la philosophie du livre « Un cours en miracles ».

Un mot sur la psychologie d’Un cours en miracles
La philosophie d’Un cours en miracles est basée sur une psychologie non-duelle, basée sur un principe de non-dualité pure (pour en lire plus sur la non-dualité du Cours, cliquez ici). Cette psychologie utilise certains principes de la psychologie classique, mais en les abordant sous un angle nouveau. Dans le Cours, le soi est considéré comme une sorte de fausse identité, un écran et même une défense contre notre véritable Soi, qui est impersonnel, infiniment grand, d’une qualité universelle et intemporelle.

L’objectif du Cours est de nous aider à prendre conscience de notre manière de vouloir préserver à tout prix notre petit soi (l’individualité ou la « particularité » dans le langage du Cours) aux dépens d’une prise de conscience de notre véritable Identité. Le moyen d’atteindre ce but est le « pardon authentique », une pratique qui demande 1) une compréhension claire de notre attirance pour la souffrance et pour nous voir comme des victimes, et 2) une compréhension que nos pensées de blâmes et de jugement sont, en réalité, une attaque contre nous-mêmes. Une troisième étape de ce processus nous amène à prendre conscience que la réalité présente derrière ces impulsions de haine et de souffrance est d’une innocence, d’une force, d’une joie et d’une plénitude parfaites.

Les séances d’accompagnement tournent toujours autour de ces axes: aider la personne à devenir consciente d’une activité sous-jacente de son esprit dont le but est de justifier sa souffrance (activité présente aussi bien chez elle que chez ceux qui l’entourent), et l’aider à dépasser ces perceptions pour se souvenir d’une réalité au-delà de sa situation, une réalité où nous retrouvons cette identité totalement libre de souffrance qui est la nôtre mais aussi celle des autres. Dans le souvenir de cette belle Identité partagée, nous retrouvons une paix et une confiance oubliées, et pouvons formuler de nouvelles réponses à notre situation.

_________________________________________________________________________

Liste des enregistrements

NB: Sauf dans certains extraits, ces enregistrements ont été édités de manière à ne garder que les passages où c’est Bernard qui parle, afin de  préserver l’anonymat de l’interlocuteur.

Communication en couple (27 minutes)
Thème: Comment rester bienveillant dans le contexte d’une négociation difficile avec son partenaire de vie. Comment présenter sa position sans tomber dans le jugement et la manipulation, ou dans l’auto-culpabilisation.
Problématique: Dans cette conversation, Bernard s’entretient avec un mari qui devait parler avec sa femme d’une situation financière difficile. Souhaitant rester le plus possible dans l’esprit du Cours, il cherchait le moyen d’être bienveillant, tout en étant ferme sur ce qu’il pensait être le choix le plus juste et responsable. Mais il craignait que sa femme ne soit contrariée par ce qu’il allait lui dire, et qu’elle ne réagisse de manière négative.
NB: Cet enregistrement a été édité pour ne préserver que la partie avec la parole de Bernard, pour garder l’anonymat de l’interlocuteur.

Comment traiter le désespoir et le sentiment de limitation (40 minutes)
Thème: Une exploration de la manière de vivre dans ce monde avec le Cours par rapport aux instants de désespoir que l’on peut éprouver.
Problématique: Sur le chemin spirituel, nous pouvons connaître de grands moments de paix et de joie, mais parfois un sentiment de futilité et de noirceur peut nous envahir, effaçant les progrès que nous pensions avoir faits. Cet enregistrement nous permet de nous souvenir de la Présence qui nous aidera à nous rappeler la joie omniprésente, sous-jacente  à chaque situation. La noirceur de la vie semble persistante mais seulement à cause d’une attraction inconsciente à une perception de souffrance, et non pas à cause de la situation extérieure, que nous pouvons apprendre à voir différemment. Le but du Cours est justement de nous apprendre cette autre façon de voir.
Cet extrait explique aussi les phases de l’apprentissage du pardon, une première phase plus simple, et une deuxième phase plus complète qui doit suivre la première, pour éviter de tomber dans un certain piège.
NB: Cet enregistrement a été édité pour ne préserver que la partie avec la parole de Bernard, pour garder l’anonymat de l’interlocuteur.

Comprendre une expérience de révélation (9 minutes)
Un instant de révélation dans la vie de quelqu’un peut être bouleversant. Comment intégrer ces expériences dans la vie ordinaire par la suite ? Quelle est la signification de ces expériences sur notre chemin ? Cet extrait donne quelques réponses à ces questions.

Faire, ou ne pas faire attention à l’ego ? (9 minutes)
L’ego n’a pas une réalité dite ‘ontologique’, mais une simple idée d’une existence séparée. Est-ce que cela veut dire que nous ne devons pas faire attention à notre ego, faute de lui donner trop de réalité ? Comment faire avec notre insistance à continuer à croire en l’ego ? Voici quelques réponses à ces questions.