Notre approche

Vous trouverez d’autres informations utiles sur la lecture du Cours sur la page Commencer.

Un mot sur notre philosophie d’enseignement
pour les étudiants expérimentés

Bonjour et bienvenue à notre centre virtuel dédié à Un cours en miracles.

Nous sommes heureux de vous avoir parmi nous, pour une exploration brève ou une visite plus longue. Prenez le temps de vous approprier les lieux. Il y a plusieurs pages de ressources à découvrir et encore d’autres choses à venir. Vous connaissez déjà Un cours en miracles, et donc vous êtes en relation avec cette belle philosophie et avec sa source. Mais peut-être vous vous posez quelques questions par rapport à ce que vous allez trouver ici. Pour répondre aux questions suivantes, nous vous donnons ici quelques explications.

1. Ce site ne reflète pas l’approche du Cours que vous connaissez ? (l’approche de Kenneth Wapnick)
2. Vous ne comprenez pas l’absence des symboles chrétiens comme ‘Jésus’, ‘Dieu’ et le ‘Saint-Esprit’ sur ce site ?
(le rôle des symboles)
3. Vous pratiquez l’écoute du Saint-Esprit et vous ne voyez pas ceci sur ce site ? (comment pratiquer le Cours?)

1. Différentes façons de travailler avec le Cours – pourquoi « Kenneth Wapnick » ?
Kenneth Wapnick et l’enseignement de l’Association
L’enseignement de l’Association est inspiré et modelé par  celui de Kenneth Wapnick, ami et proche collègue de Helen Schucman, l’auteur du Cours. L’approche de Kenneth Wapnick, à notre avis, est la seule qui explique toutes les nuances et les complexités du Cours pour former un ensemble clair et sans contradictions. Nous sommes au courant qu’il existe d’autres approches, et nous n’avons rien contre d’autres façons d’aborder le Cours. L’étude de chaque étudiant est surtout hautement individualisée. Mais ce que vous allez trouver ici est l’approche que nous avons apprise avec Kenneth Wapnick. En tant que le plus proche collaborateur de l’écrivain, Helen Schucman, et ayant travaillé avec elle sur sa compréhension du Cours pendant huit ans jusqu’à sa mort, et ayant été désigné par elle pour assumer l’enseignement du Cours au public, nous estimons que l’enseignement de Kenneth Wapnick est le plus juste. Pour plus d’information sur Kenneth Wapnick, vous pouvez visiter la page ici.

Sa philosophie d’enseignement: voir, comprendre et observer pour pouvoir choisir
Pendant plus de trente ans d’enseignement, Kenneth Wapnick a constamment souligné l’importance d’une bonne compréhension intellectuelle des concepts du Cours soutenue par une application rigoureuse des principes du Cours dans la vie quotidienne. En tant que docteur en psychologie, Kenneth Wapnick connaissant très bien les rouages de l’ego et il savait à quelles puissantes résistances intérieures ses étudiants allaient devoir faire face quand ils entreraient dans  le processus du Cours.

Ce processus consiste en une prise de conscience claire de la vraie nature de l’esprit séparé (l’ego) pour pouvoir accepter pleinement son remplacement par une vision de notre véritable réalité dans l’unité. Il est donc essentiel, selon l’école de Kenneth Wapnick, de passer du temps à étudier le fonctionnement de l’esprit séparé pour voir ses manifestations dans la vie quotidienne, pour pouvoir ensuite choisir, en toute connaissance de cause, sa guérison. L’enseignement de notre association est ainsi guidé par ces principes de d’abord voir, comprendre et observer pour pouvoir ensuite bien choisir la solution à notre condition spirituelle actuelle. Pour être fidèle jusqu’au bout à l’esprit de Kenneth Wapnick, ce processus doit être mené dans la plus grande légèreté et bienveillance et avec le plus grand respect pour les limites de chacun.

2. L’utilisation des symboles du Cours
Ce site s’adresse aux étudiants d’Un cours en miracles mais aussi aux personnes qui ne connaissent pas le Cours ou qui sont au début de leur voyage avec cette philosophie. Notre objectif primordial est de faire en sorte que la découverte de cette spiritualité soit la plus accessible et transparente possible. Vous allez ainsi remarquer que nous utilisons peu le langage technique du Cours et ces symboles tirés de la culture Chrétienne. Ce n’est pas parce que nous avons une difficulté avec ces concepts ou une résistance pour nous en servir. Nous aimons beaucoup l’expression complexe et poétique du Cours, et ses symboles chrétiens. Nous préférons, par contre, attendre à ce que les visiteurs à ce site aient déjà une bonne base avec la théorie du Cours et qu’ils comprennent bien le contexte de cette étude avant d’introduire ces symboles puissants dans leur travail. Ces symboles sont facilement mal-interprétés, pour porter une signification incorrecte tirée de la Bible, ou pour donner une tournure à ces symboles qui n’est pas juste. Nous estimons que c’est préférable de faire un travail préalable avec la théorie et le processus du Cours, et par la suite d’intégrer ces symboles au fur et à mesure dans son étude. Malgré l’absence de ces symboles, vous pouvez toutefois profiter des enseignements sur ce site car le travail de fond reste toujours pareil : la mise en question de nos jugements et de nos perceptions qui ont toujours leur origine dans une séparation d’avec notre origine au sein de cette perfection que nous appelons ‘Dieu’.

3. Pourquoi ne faites-vous pas un travail avec le Saint-Esprit comme d’autres enseignants ?
Il existe un courant d’étude du Cours qui l’utilise pour développer une relation privilégiée avec le Saint-Esprit, au point de pouvoir éventuellement entendre personnellement sa guidance. Aussi valable que soit cette approche, nous ne la considérons pas comme la démarche centrale du Cours. En suivant l’enseignement de Kenneth Wapnick, nous préférons nous focaliser sur une pratique qui nous aidera à enlever autant d’obstacles que possible dans nos esprits pour que l’ego se taise. A ce moment là, le Saint-Esprit (la voix de notre esprit juste) sera naturellement présent, car notre esprit ne contient que deux voix et deux présences : l’ego ou le Saint-Esprit.

Kenneth Wapnick nous apprend que nous sommes tous des ‘canaux’, car nous sommes tous toujours en train de canaliser soit l’ego (la voix de notre esprit faux) ou soit le Saint-Esprit (la voix de notre esprit juste). Il n’existe que ces deux voix ; il n’y en a pas d’autre. Quand l’ego n’est pas présent, le Saint-Esprit y est forcement, et vice-versa. Donc, dans la méthode de Kenneth Wapnick, nous devenons d’abord conscient de notre écoute de notre ego pour arrêter de faire ce choix erroné, ce qui diminue progressivement notre attachement à lui. Ainsi, une fois que nous avons clairement vu l’ego, et clairement décidé contre l’ego, l’amour de Jésus et du Saint Esprit, tellement naturel et présent en nous aussi, se répand sans effort, sans contrainte, et sans ambiguïté. Voici donc une autre fois de pratiquer l’écoute du Saint Esprit, qui passe d’abord par une observation de notre façon de ne pas L’écouter (en écoutant l’ego à la place), ce qui nous rend totalement ouverts à une véritable écoute intérieure à l’Amour toujours présent en nous.  

1 commentaire

Une réflexion sur “Notre approche

  1. Pingback: Bienvenue – Welcome! | Un cours en miracles en France

Les commentaires sont fermés.