Accueil

Sur ce site, plus de 30 heures d’enregistrements de conférences gratuites
sur Un cours en miracles, disponibles sur la page Enregistrements

PS: Pensez à vous inscrire ICI pour suivre le fil de notre Journal de bord et ICI pour recevoir notre lettre d’information mensuelle. Nous mettons régulièrement des articles sur Facebook, si vous préférez cette forme de communication.

_________________________________________________________________________

Nous offrons à la rentrée un nouveau stage « La relation bienveillante », une synthèse des principes et des pratiques d’Un cours en miracles en rapport avec la communication et les relations.

Site bouton stage la relation bienveillante

_________________________________________________________________________

« La paix d’esprit est nettement une affaire interne.
Elle doit partir de tes propres pensées, puis s’étendre vers l’extérieur.
C’est de ta paix d’esprit que découle une perception paisible du monde. »

Un cours en miracles (L-I.164.4:1-2)

« Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes,
c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ».

Extrait du préambule de l’acte constitutif de l’UNESCO

_________________________________________________________________________

ANNONCES :
Nouvelle page sur ce site :
Nous avons ajouté une nouvelle page sur ce site, la page « Vidéos », où vous pouvez visionner les web-conférences et les extraits Youtubes sur le Cours, ainsi que les extraits vidéos de différents ateliers et stages. Vous trouverez l’accès direct à cette page en haut de votre écran dans les onglets.
Newsletter du 15 août :
« Calendrier de stages pour la rentrée plus page Vidéos sur le site »
A lire ici

Nouveaux articles :
* Entretien avec Kenneth Wapnick « Est-ce que je vous ai dit que vous êtes trop sérieuse? » A lire ici

* Article: « Je t’aime – moi non plus » A lire ici Cet article, écrit par Bernard et basé sur un souvenir avec Kenneth Wapnick, parle de notre difficulté d’aimer et de ce que cela veut dire d’aimer dans un monde de dualité.

BG vidéo vibra conf 300Deux vidéo-conférences disponibles :
* Vidéo introduction à Un cours en miracles lors des « Journées du Pardon » octobre 2015
* Questions et réponses sur Un cours en miracles

Base de données des Questions et Réponses de la Foundation for A Course In Miracles (FACIM), USA :
Voici un nouveau lot de traductions autorisées de questions posées à la Foundation for A Course in Miracles (Fondation pour Un cours en miracles) à Temecula (USA) entre 2002 et 2008 avec leurs réponses. Dans ce lot (décembre 2015) :
40 nouvelles questions et réponses (41 – 80).

Enregistrements récents :
« La réalité et la pratique du Cours » – gratuit L’enregistrement d’une séance de travail en groupe avec Bernard qui a donné lieu à des Q&R sur différents sujets tels que : La peur de perdre notre particularité ; la question de la souffrance et du pardon ; garder inconsciemment la culpabilité pour garder l’image de soi ; illusion et réalité et la pratique du Cours.
Téléchargement ici

_________________________________________________________________________

* * L’association pour Un cours en miracles en France * *

Un cours en miracles est un livre de philosophie spirituelle. Il nous présente une vision unique du monde et de l’esprit, retranscrite dans un langage poétique et hautement symbolique. Il utilise des symboles chrétiens mais son but est de communiquer un enseignement universel appartenant à la non-dualité. (Lire plus)

_________________________________________________________________________

Sur cette page :
* Bienvenue à l’Association pour Un cours en miracles en France ici
* Qu’est-ce qu’Un cours en miracles ? ici
* Ecouter une introduction à Un cours en miracles et à nos activités ici
* Comment se servir de ce site ici

__________________________________________________________________________


Qu’est-ce qu’ « Un cours en miracles » ?
Un cours en miracles est un livre de la psychologie spirituelle et de la philosophie appartenant à la non-dualité. Bien connu à l’étranger (il a été vendu à plus de deux millions d’exemplaires), il reste encore peu connu en France. Deux professeurs de psychologie médicale à l’université Columbia de New York en sont à l’origine : Helen Schucman, à qui le Cours fut « donné » sous forme de dictée intérieure et William Thetford, qui l’aida à le transcrire durant les sept années que dura son écriture (de 1965 à 1972). Un cours en miracles propose une vision de l’existence basée sur l’idée d’une Unité parfaite et abstraite, et nous présente une voie pour retrouver une perception de cette réalité, une perception bien différente de la vie autour de nous. La promesse du livre est que, en suivant ce chemin, chacun peut trouver un sens d’harmonie et de paix intérieure bien au-delà des conditions de la vie ordinaire.
Pour en lire davantage sur cette philosophie, cliquez ici.
Pour écouter une présentation courte, cliquez ici.

Est-ce que ce livre est une œuvre reconnue de la philosophie spirituelle ?
Le Dr Roger Walsh, professeur en psychiatrie et en philosophie à l’Université de Californie (Irvine), auteur de onze livres sur la spiritualité, présente dans cet article une évaluation brève du livre Un cours en miracles. Sa conclusion est très positive.

__________________________________________________________________________

Si vous avez dix minutes…
Écoutez notre introduction sur Un cours en miracles pour un aperçu synthétique de ses origines et de son message.
Si vous avez une heure de libre…
Écoutez cette conférence d’introduction : « La symphonie de l’être ».Pour écouter la suite de cette conférence, visitez la page ici.

__________________________________________________________________________


* * * Association pour Un cours en miracles en France * * *


Notre mot de bienvenue

Nous avons créé cette association (loi 1901) dans le but de soutenir et d’aider les personnes qui étudient Un cours en miracles, livre de la philosophie spirituelle, reçu par dictée intérieure par le professeur et docteur en psychologie Helen Schucman aidée en sa transcription par son collègue et supérieur William Thetford. Très proches de la « Fondation pour Un cours en miracles » aux États-Unis, l’institut d’enseignement de Kenneth Wapnick, nous organisons des activités d’enseignement et des conférences pour promouvoir cet apprentissage.

Un cours en miracles est un livre d’autodidacte et peut s’étudier seul ; néanmoins, il reste difficile à cerner dans son ensemble. Nous avons ainsi apprécié l’utilité d’organiser des activités d’enseignement, pour faciliter la compréhension de sa vision métaphysique sophistiquée et de sa psychologie complexe. Bernard Groom, bilingue français-anglais, en est notre intervenant principal. Il a étudié douze ans auprès de Kenneth Wapnick et nous apporte son énergie et sa connaissance profonde de cette philosophie. Notre souhait est que nos activités et ce site vous donnent une voie d’accès à cette philosophie exceptionnelle et vous communiquent l’envie de continuer votre recherche et de participer à nos conférences, si vous le souhaitez.

Nous vous invitons à parcourir les pages de ce site, en espérant qu’elles vous aident sur votre chemin,

Cordialement,
Patricia Roudil
Présidente de l’association Un cours en miracles en France

Bernard Groom
Conférencier et enseignant

Comment se servir de ce site

Puisque nous souhaitons avant tout vous aider à découvrir Un cours en miracles, nous mettons l’accent sur la famille des pages ‘Enregistrements’ où vous trouverez plus de trente heures de conférences en écoute libre. Commencez, par exemple, par une introduction approfondie comme « Une vaste tranquillité » ou « La fondation de nos relations personnelles ». Puis explorez la série des cinq conférences sur les principes fondamentaux du Cours, commençant avec « Le Big Bang, le Bouddha et Freud ». Si vous voulez commencer une lecture du livre, vous pouvez tout d’abord lire les informations sur notre page Comment étudier Un cours en miracles? qui vous aidera dans votre approche de cette philosophie. Ensuite, vous trouverez plus de trente articles, tels que « Commencer le voyage avec Un cours en miracles » ou « Comment retrouver notre vérité » pour continuer votre découverte, sur la page ‘Lire’. Le « Schéma » est essentiel pour une bonne compréhension de la structure et du processus du Cours. Il est aussi utilisé pour suivre la série de présentations sur les principes du Cours.

Pour assister à l’une de nos rencontres, regardez la page ‘Calendrier’ afin de suivre nos déplacements. Si vous souhaitez être informé des changements sur ce site (ajouts d’articles, enregistrements etc.), et recevoir des mots d’inspiration périodiquement, n’oubliez pas de nous laisser vos coordonnées en cliquant sur la page ‘Newsletter’

Le travail de Bernard, ainsi que de l’Association, est basé entièrement sur les enseignements d’un professeur éminent de la philosophie et de la psychologie spirituelle, Kenneth Wapnick, de son vivant président de la Fondation pour Un cours en miracles aux USA, et proche collaborateur de Helen Schucman, auteur du Cours.

Contact
Courriel : uncoursenmiraclesenfrance@gmail.com
Téléphone : 06 77 56 24 63

__________________________________________________________________________

La vision d’Un cours en miracles
Un cours en miracles enseigne qu’au fond de l’existence, il y a une unité de vie parfaite, indivise, indivisible, complètement en dehors du temps et de l’espace. Seule cette Vie est réelle, toute autre forme de vie n’est qu’apparence ou illusion. La véritable réalité de chaque chose dans l’univers demeure dans cette unité parfaite, sans distinction ou différence avec la Totalité.

Il existe, au fond de l’esprit de chacun, le souvenir de sa véritable identité unie dont il n’est pas dépossédé, qui n’est pas celle de sa perception ordinaire. Cette identité spéciale demeure dans un état de grande paix au-delà des événements et conditions du monde, au sein de cette unité ininterrompue et d’abstraction complète.

Ce souvenir de son origine que chacun possède a été recouvert par une série de voiles, par une fausse condition d’individualité (dualité), et une condition de confusion et de mal-être qui restent pour la plupart inaperçus. Ce livre enseigne que nous pouvons dissiper et éventuellement faire disparaître entièrement les blocages à notre souvenir de cette identité unie, abstraite et parfaite. Un cours en miracles est simplement une voie parmi beaucoup d’autres pour arriver à cette conscience universelle, « l’éveil » dont parlent d’autres spiritualités. Il déclare seulement unique de par le moyen qu’il nous offre pour y parvenir: en nous faisant focaliser directement sur les blocages spécifiques à cette prise de conscience, notre opposition à cet éveil, il peut nous économiser beaucoup de temps.

C’est pour cette raison que ce livre a été donné sous la forme d’un cours, un outil d’auto-enseignement. A celui qui le désire, il apprend à pratiquer une méthode particulière d’observation de son esprit afin de pouvoir enlever les obstacles et la dualité pour enfin percevoir la vraie nature de sa réalité non-duelle.

L’importance de la pensée : La condition de la dualité/séparation/douleur n’est pas dans nos esprits par hasard. Elle est intentionnellement souhaitée, et maintenue dans notre esprit par nos pensées. Ce souhait est nié, déguisé et dissimulé, et ainsi nous ne le voyons pas. La douleur de cet état de séparation persiste, mais nous n’apercevons pas son origine dans notre propre choix.

Par l’acte mental de la projection, il nous semble que tout dans nos vies extérieures est responsable de la peur, de la colère et du manque qui nous font réagir sauf nos pensées et nos choix. Ce processus d’éveil nous enseigne donc à reprendre la responsabilité de notre expérience et de nos réactions, à reconnaître que ce n’est pas le monde qui est la cause de notre souffrance, mais bien nos pensées et le contenu de notre esprit inconscient. C’est dans nos pensées que nous retrouverons le choix qui nous a éloignés de l’unité et de la paix toujours présents en nous. Ainsi, cette philosophie nous apprend l’importance à d’identifier clairement ces pensées qui provoquent en nous de la souffrance, pour ensuite les relâcher.

Connaître la raison : Le Cours nous donne des pistes pour identifier ces pensées qui font obstacle à la conscience de l’unité et de la paix sous-jacente. Ces obstacles sont tous nos jugements, nos besoins, nos rancœurs et nos pensées de différences et d’importance de soi. Nous retrouvons ces pensées en regardant nos projections sur les autres personnes, puis nous apprenons à ne plus partager le but et la raison de ces pensées. Le but de ces pensées est toujours de garder en place notre individualité aux dépens de ce souvenir de l’esprit uni et abstrait. Nous refusons de donner de l’importance à ces pensées d’individualité (les pensées de colère et de jugement), nous voyons notre similitude parfaite avec les autres (le reflet de l’unité parfaite), et nous enlevons ainsi les obstacles à notre perception juste capable de voir au-delà des apparences d’individus séparés.

Une méthode relationnelle basée sur le pardon : Puisque nous utilisons les autres, le plus souvent, pour valider et satisfaire notre individualité (aux dépens d’une vision de l’esprit uni) et pour servir nos besoins de projection, le Cours nous enseigne une méthode focalisée sur nos relations. Nous examinons donc spécifiquement nos pensées envers les autres, pour y identifier nos projections et retrouver notre propre choix de séparation et d’individualité que nous avons nié. C’est ainsi que le processus de dissoudre la dualité que nous avons choisie passe par la dissolution de tout ce qui semble nous séparer des autres (nos rancœurs et jugements). Ce processus, dans le langage du Cours, s’appelle le ‘pardon authentique’ qui n’a rien en commun avec le pardon chrétien, et s’apparente à une forme de lâcher-prise de nos pensées de blâme et de contrariété.

La tradition classique de la non-dualité : Un cours en miracles est une forme sophistiquée du « Via Négativa’ dans la même tradition que la pratique spirituelle du « néti-néti » que nous trouvons dans les Upanishads et le Vedanta Advaita. Il nous apprend la découverte de la Réalité par la dissipation de tout ce qui n’est pas la Réalité. Le ‘miracle’ est le processus de reconnaissance des pensées fausses (de jugement, de colère, de rancune, entre autres) pour ensuite les relâcher ; le miracle dont parle ce livre est le basculement de l’esprit ancré dans la dualité vers une perception plus juste basée sur la non-dualité et la non-séparation (la non-différence avec les autres). Cet enseignement nous apprend à regarder clairement tout ce qui semble réel dans nos esprits tout au long de nos journées, et à reconnaître sa fausseté, pour que Ce qui est réel devienne à la fin apparent.

La méthode du Cours nous fait focaliser sur les pensées qui nous enracinent spécifiquement dans une perception de séparation/dualité/différence, pour les déterrer et ensuite les faire disparaître. Il nous fait ainsi regarder vers les ‘ténèbres’ et vers la ‘noirceur’ de l’esprit pour défaire ces obstacles à une vision juste et correcte. Quand une quantité suffisante d’erreurs a été enlevée, nous pouvons connaître des moments de clarté perçante et de grande paix. Cette pratique mène au fur et à mesure à un basculement éventuel (et après de longues années) vers le ‘Monde Réel’, l’état d’esprit qui comprend et expérimente la Réalité parfaite, abstraite et totalement transcendante.

Obstacles à sa lecture : Le Cours peut poser problème à certains lecteurs, par l’importance qu’il met à identifier les obstacles (les ténèbres) dans nos esprits. Cette approche nous confronte avec tout ce que nous n’avons pas envie de voir (tout ce que nous avons nié). D’un autre point de vue, c’est justement cette pratique qui nous fait avancer plus vite sur le chemin. La vérité de l’Unité parfaite est une constante, mais nous ne La voyons pas, non pas parce qu’Elle est absente, mais parce qu’une partie de nous a choisi de ne pas La voir. Cette partie de nous reste cachée dans l’inconscient et représente les ‘ténèbres’. Nous ne pouvons pas approcher le souvenir de l’Unité parfaite tant qu’une partie de notre esprit continue à ne pas vouloir La voir.

L’utilisation des symboles chrétiens dans le Cours (‘Dieu’, ‘Jésus’, ‘Saint-Esprit’) peut aussi confronter certains lecteurs à une difficulté ou à une incompréhension du texte. Ces symboles ne portent en aucun cas la signification traditionnelle biblique, et le lecteur doit être sur ses gardes pour ne pas être tenté d’interpréter ces symboles par le prisme de la Bible. Ces symboles doivent être compris comme portant un message purement aimant, sans jugement, sans culpabilité et sans exclusion, dans un esprit d’inclusion totale. Si ces symboles semblent évoquer la dualité, c’est uniquement dans le but de parler un langage que nous, qui sommes toujours murés dans la dualité, puissions comprendre, pour nous emmener plus loin vers l’abstraction et le dépassement de ces symboles.

D’autres ressources :
Article : « Une évaluation d’Un cours en miracles ». Une évaluation écrite par le Dr Roger Walsh, professeur en psychiatrie et philosophie à l’Université de Californie, ici.
Extraits : une page sur ce site sur la Non-dualité avec des extraits d’Un cours en miracles ici.
Débuter : une page sur ce site pour aider le débutant dans ses premiers pas ici.
Livre broché : « Introduction à Un cours en miracles » du Dr Kenneth Wapnick ici.
Explication complémentaire sur UCEM ici
Enregistrements de conférences (gratuites) sur ce site ici.