Schéma

Schéma: le processus d’Un cours en miracles
Ce schéma tente de décrire notre voyage de notre Foyer originel au « Ciel » (l’esprit uni et abstrait) au monde que nous connaissons autour de nous aujourd’hui (monde de la fragmentation et de la dualité). Le point central, là où nous nous trouvons tous aujourd’hui, est le « Décideur » qui décide entre l’esprit faux (en bas à gauche) et l’esprit juste (en bas à droite). Nous faisons souvent référence à ce schéma pendant les conférences que vous pouvez écouter ici.

Vous trouverez ici la conférence spécifique qui correspond à l’explication de ce schéma.

Le schéma de Kenneth Wapnick
Ce schéma est basé sur celui de Dr Kenneth Wapnick (voir la page ‘Librairie’) avec des modifications pour faciliter une compréhension linéaire et chronologique de notre série de choix représentant notre départ de l’Unité du Ciel. En réalité, il n’y a pas de chronologie dans cette série de choix (il n’y a pas eu de vrai départ du Ciel), mais notre expérience dans la dualité fait en sorte que nous pouvons bénéficier de ce genre de métaphore. Ce schéma sépare aussi le monde que nous vivons en deux parties, le monde vu par l’ego et celui perçu à travers notre esprit juste, comme si c’étaient deux mondes entièrement différents. En réalité, il s’agit des mêmes situations et des mêmes images ; le même monde vu différemment.

sunrise

Pour élargir cette image cliquez ici.
Télécharger ce schéma en format PDF pour mieux le lire ou l’imprimer sur votre ordinateur (cliquez sur ‘télécharger’, puis cliquez sur l’icone ‘enregistrer en haut à gauche de votre écran pour sauvegarder le fichier sur votre ordinateur).

__________________________________________________________________________


Guide pour travailler sur ce schéma :
L’origine et le fonctionnement de l’ego (l’« esprit faux »)


Télécharger cette conférence, cliquez ici, puis cliquez droit (sur la souris), puis choisissez ‘télécharger/sauvegarder’.
Télécharger ce document en format Word.

Sujet :
Cette conférence nous donne les clés pour comprendre l’origine de notre expérience dans ce monde, nos bonheurs, nos malheurs, nos besoins et nos colères. A l’origine il y a un choix de séparation d’avec l’Unité, et ce choix se répète dans nos vies chaque jour par la dynamique de la projection.

Cette présentation nous explique très clairement, étape par étape, la logique que l’ego a suivie en nous guidant à partir de notre état d’Unité au Ciel jusqu’en notre état divisé dans ce monde, le voyage de l’Unité céleste vers la dualité mondaine.

Par rapport au texte ci-dessous, les premiers chiffres vous indiquent le temps écoulé depuis le début de l’enregistrement. Les chiffres entre parenthèses indiquent les différentes parties du schéma concernées par le discours.

Repères :
00.00 Introduction et lecture d’Un cours en miracles (Leçon 155)

10.15 Début du travail pour la soirée.

Diagramme 1 :
** Certains des chiffres entre parenthèses peuvent être erronés – le schéma ayant évolué légèrement depuis cette conférence. Ceci n’empêche pas un suivi correct de la présentation.
11.05 (1) Descriptif du Ciel et de notre Source, la partie supérieure du schéma.

12.46 (2) Nous descendons dans le schéma vers les points d’interrogation qui représentent l’instant où nous nous sommes posés la question s’il y n’avait pas « autre chose » dans l’existence en dehors de cette Unité parfaite du Ciel (Dieu) (parfaite mais monotone et sans distinction, vu par l’ego).

14.29 (4) Présentation de l’instant où nous prenons au sérieux notre désir de séparation (les points d’exclamation) rendant ainsi « capable de conséquences réelles » l’impossible : la brisure de l’Unité du Ciel en deux parties.

17.20 (5) La croyance dans la séparation donne naissance à la « trinité non-sainte » du péché-culpabilité-peur, et le « Fils de Dieu » (nous) ne pense qu’à une chose : fuir ce champ de bataille qui est devenu son esprit. Ceci est l’origine du Big Bang, la fabrication d’un monde soi-disant ‘en dehors’ de l’esprit où nous pouvions dissimuler le problème qui remplissait notre esprit. En réalité, cet univers matériel est toujours au-dedans de cet esprit qui se croit séparé de sa Source (Dieu) – le principe que « les idées ne quittent pas leur source » du Cours.

19.05 (6) La fragmentation de l’univers fait apparaître les minuscules morceaux du Fils de Dieu sous forme de « l’Esprit Décideur », dont chacun est à la fois un fragment et l’ensemble à la fois (comme un hologramme – chaque morceau d’un hologramme brisé reflète la totalité de l’image et non pas juste une petite partie).

(19.39 Il commençait y à avoir un petit problème avec de papiers qui se décollaient du mur, d’où les bruits de scotch etc).

25.15 (9) Début de la présentation sur « l’esprit faux », le terme que nous donnons à l’identité séparée proposée par la voix de l’ego.

(30.45 Encore un petit problème technique avec les feuilles scotchées sur les murs)

31.52 (7) L’objectif de l’ego est de nous enfoncer de plus en plus dans un état d’inconscience totale, dans un état « sans-esprit », d’où nous ne voyons plus du tout l’Esprit-Décideur qui est en train de choisir cet ensemble d’expérience de séparation.

33.00 (10) Début des stratégies de l’ego pour nous ‘aider’ à nous débarrasser de ces sentiments tellement puissants de péché-culpabilité-peur ancrés dans nos esprits ayant choisi la séparation. Nous commençons avec le « déni », le conseil de l’ego de juste ‘oublier’ ce qui nous gêne en mettant tout ces sentiments dans un compartiment de notre esprit sur lequel nous fermons la porte. Présentation de « l’iceberg » : nous ne sommes conscients que d’une partie infime de ce qui nous dérange vraiment, le sommet du sentiment de « péché » lié à la séparation. Le reste est bien caché.

37.21 (3) Le grand fauteuil au Ciel. La séparation s’est passée uniquement dans un rêve, une illusion. Nous sommes toujours à la Maison, maintenant symboliquement endormis dans des grands fauteuils confortables, en train de rêver d’un rêve de séparation et de péché. Les petits ‘zzz’ représentent la ligne entre la Réalité et le rêve. Tout ce qui est en-dessous de cette ligne se passe, non pas en réalité, mais en rêve.

39.30 (11) Nous abordons la deuxième stratégie de l’ego, la projection. La partie de notre gêne que nous n’arrivons pas à dissimuler par le déni, nous nous en séparons maintenant et nous la projetons sur le monde et les autres personnes autour de nous. C’est par ce moyen que le problème de la séparation (ce malaise profond de la culpabilité) semble venir, non pas de mes propres choix, mais du monde extérieur.

43.30 (12) Le monde. Par la projection, l’ego (la voix de la séparation) se sert de tout ce qu’il trouve dans le monde pour blâmer et trouver la raison pour laquelle je ne me sens pas bien, pour laquelle je suis dérangé, mal à l’aise, contrarié, malade.

45.05 (13) Les relations particulières : pour faire sa projection, l’ego utilise les relations de haine particulières et les relations d’amour particulières. Je me sers des objets, situations et relations dans ma vie soit pour remplir le manque en moi (relation d’amour particulière), soit pour me séparer de mon jugement sur moi, en le portant sur un autre (relation de haine particulière).

47.00 (14) Discussion du « principe de manque ». Nous étant séparés de la Plénitude, nous constatons un manque aigu à l’intérieur, ce qui se traduit (en écoutant l’ego) par une recherche incessante de choses ou de relations à l’extérieur pour combler le vide.

48.00 (15) Nous utilisons le monde pour renforcer notre « particularité » (notre sens d’individualité, d’existence personnelle) aux dépens de notre réalité unie avec les autres et avec notre Source.

49.45 (16) Nous utilisons le monde pour porter la responsabilité de notre souffrance (culpabilité) suite à notre choix (maintenant inconscient) de la séparation. Ceci est la relation de haine particulière.

51.00 Nous travaillons sur une autre feuille pour lister le genre d’objets que nous utilisons typiquement dans la vie ordinaire pour satisfaire nos besoins (relations d’amour particulières). Nous listons ici en forme de petit dessin la nourriture, l’alcool, la glace, médicaments, voiture, moto, argent, cinéma, corps, maison, sexe. 58.32 Nous traitons maintenant quelques exemples de situations dans la vie ordinaire que nous utilisons pour la satisfaction ou la souffrance.

58.25 Les relations. Nous définissons les deux extrêmes du point de vue de l’ego : George Clooney et Madonna pour symboliser la relation d’amour particulière, et puis deux images de gens fâchés pour représenter les relations de haine particulière.

62.20 (8) Les deux buts de l’ego sont 1. de pouvoir exister séparément de sa Source (de l’Unité parfait de l’Amour de Dieu) et 2. de ne pas être responsable pour la souffrance (culpabilité) résultant de ce choix.

64.32 (17) Quand je m’identifie avec l’esprit faux (l’esprit de la séparation), j’envoie ma perception dans le monde pour chercher quelqu’un ou quelque chose pour porter la responsabilité de ma souffrance. Je cherche un ‘bouc émissaire’. Ceci constitue une attaque à l’extérieur de moi.

66.28 (18) Quand j’utilise le monde pour chercher la cause de mon malheur, je vais toujours avoir l’expérience que le monde m’agresse. Les acteurs dans le monde deviennent ainsi mes « bourreaux » et moi, la victime.

68.05 (19) J’attaque l’extérieur, je fais porter ma souffrance par le monde, avec mes jugements, mes critiques, mes condamnations, mes griefs, et mes pensées de différences.

73.14 (22) Nous faisons une esquisse rapide de l’esprit juste. « Je suis tout ça ! » Cette phrase se réfère à l’ensemble de l’esprit faux, ce que je pense être, en oubliant totalement mon esprit juste.

74.45 (22) L’esprit juste (24) le monde vu par l’esprit juste. (23) La vision de l’esprit juste cherche le « pardon ».

76.17 Un résumé rapide de la soirée.

77.47 L’annonce de la prochaine conférence sur l’esprit juste.

Continuation du schéma sur « l’esprit juste » :

La séance suivante vise à compléter notre travail sur le schéma. Ici nous vous expliquons « l’esprit juste », la réponse que nous avons emporté avec nous dans l’illusion de la dualité, qui nous guide vers la Vérité. Cet enregistrement corresponde à la troisième partie de notre cycle de conférences sur les principes du Cours (page « Enregistrements »).

Télécharger cette conférence, cliquez ici, puis clic droit sur la souris, puis choisissez ‘télécharger avec Realplayer’.
</